Après son succès dans l’import-export, à 5 ans elle devient millionnaire

Lyon – Dans l’ancienne capitale des gaules, le commerce a toujours eu le vent en poupe. Mais avec l’éveil de plus en plus précoce de certains jeunes et très jeunes, la création de ludoentreprise (NDLR : c’est le terme employé lorsqu’une entreprise est créée par un mineur) progresse à une vitesse impressionnante, comme nous le confie Marielle Deschamps :

Avec l’arrivée des mathématiques à l’école, un enfant de 4 ans peut déjà compter un peu, du coup il n’est pas rare qu’il sache déjà vendre des bonbons à ses collègues, on a même déjà vu des cas de fraude fiscale avec de cas de trocs non-finalisés.

marion bille

L’engrenage dit du LEGO

C’est souvent comme ça que les plus jeunes font leurs premières armes dans le domaine de la vente, en vendant des billes ou des pièces détachées de LEGO. Certains vont même jusqu’à créer des produits complexes regroupant plusieurs pièces avec formes et couleurs aux choix du client. Ensuite c’est l’engrenage, les plus forts créent leur propre société pour pouvoir aller sur d’autre marché, c’est notamment le cas de Marion Desprès qui à 5 ans à peine vient de créer Smartbilles SARL. Et elle ne s’en cache plus, son but, vendre des billes outre-Atlantique, malin !

Un avenir tout tracé

Outre son commerce de billes en bois de table, Marion compte bien se diversifier, et, dès la rentrée va commencer à vendre des Pogs customisés. Affaire à suivre donc.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

mots-clés : , ,

Un mot sur l'auteur

Martin Ouate

Ancien rédacteur pour Pêche et Terroir, il a décidé de rejoindre TheFyne pour pouvoir continuer d'être journaliste sans faire de recherche approfondie pour confirmer ses sources d'informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *