Le cinéma de Douai diffusait des films piratés en « screener »

Lille – Les cinémas de quartier ont la vie dure, et c’est bien évidement particulièrement le cas dans certaines régions comme à Douai. En effet c’est dans cette petite commune au nord de la France, plus précisément située dans le sud de la Flandre romane que depuis des années le cinéma local « la bobine » diffusait la version piratée des derniers films à l’affiche dans les grands cinémas de la région.

La supercherie a été découverte ce week-end alors qu’un spectateur remarque une ombre de tête en bas de l’image, et problème, il n’y avait personne dans la salle ! Hubert pense d’abord à un fantôme mais bien vite se rappel de cette soirée où lui et son fils regardaient le dernier film de Laurent Baffie en « screener » c’est à dire filmé directement dans une salle de cinéma. Immédiatement le cinquantenaire fait le rapprochement et s’en plaint auprès de la police une fois le film terminé. Laurent Diony nous raconte :

Le requérant est arrivé vers 22h15 tout essoufflé et nous a exposé la situation, il venait de voir le film « Les Flingueuses » en version piratée ! Immédiatement nous avons diligenté une enquête et envoyé un équipage en poste dans la salle de cinéma pendant deux jours, et nous avons réussi à avoir les aveux du projectionniste.

cinema screener

Il récupérait les films chez la concurrence

Pour éviter de payer les bandes originales, le projectionniste emmenait ses caméras dans le cinéma voisin qui lui disposait des originaux et lors des séances du matin, où il y a peu de monde, il enregistrait le son et la vidéo à l’aide d’une caméra HD habilement placée dans son chapeau haut-de-forme. Puis une fois le larcin virtuel effectué il diffusait l’enregistrement dans son cinéma.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

mots-clés : , ,

Un mot sur l'auteur

Catherine Anatole

Ancienne infirmière reconvertie dans le journalisme d'investigation, sa passion est de vous raconter ce qui lui passe par la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *