High-Tech : L’UE signe l’arrêt de mort des claviers QWERTY

Les sujets de sa majesté vont se sentir encore plus esseulés, en effet après l’Euro et la volonté du Royaume uni de rester en dehors de la monnaie unique voilà qu’une nouvelle décision pourrait bien peser sur le moral des Anglais. En effet la commission a décidé de s’attaquer à l’uniformisation des périphériques et au chapitre de cette première session : le clavier.

L’origine de l’AZERTY est inconnue mais c’est un dérivé de la disposition de touche américaine QWERTY, mais à la différence de ce dernier, le premier a été inventé en Europe. Il n’en fallait donc pas plus pour faire pencher la balance vers le clavier que l’on connais tous.

clavier qwerty

Mais encore fois les parlementaires britanniques ne comptent pas en rester là ! C’est notamment le cas de Robert Mallone qui ne comprend pas le choix de ses collègues : « depuis des années j’ai acquis une petite expérience sur le QWERTY, ce fut difficile, et depuis quelques semaines seulement j’arrive à utiliser le clavier avec deux doigts, rendez-vous compte ! […] Si on passe à cette hérésie il faudra de nouveau que j’utilise exclusivement mon index. Je ne peux m’y résoudre. »

Mais comme le rappel Guy Otis « il a bien fallu faire un choix, tout s’est donc joué sur random.org » et à l’issue du conseil le clavier AZERTY a été promu clavier officiel européen et à partir du 1 janvier 2014, il sera interdit de vendre et d’utiliser un clavier autrement reparti sur le territoire des 28.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

mots-clés : , ,

Un mot sur l'auteur

Christophe Shelan

Spécialisé dans les hautes-technologies, il a fait plusieurs demandes de stage chez Apple et Microsoft mais en attendant une réponse il est journaliste ici.

Un commentaire

  1. DIEU Répondre

    qu’est ce que c’est que cette blague? on est le 1er avril?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *