Microsoft rachète le réseau social Twitter pour 7,42 milliards d’euros

Seattle – Depuis quelques heures, les financiers de Microsoft doivent être bien occupés, en effet après l’acquisition surprise de la firme finlandaise Nokia et ses 40% de part de marché dans le domaine du mobile, le géant américain de l’informatique a donc fait main basse sur le petit oiseau bleu du net ! Selon l’annaliste Kim Dotcom, l’idée pour Microsoft est d’avoir enfin son propre réseau social et pouvoir faire jeu égal avec son nouvel ennemi : Google.

twitter centime argent tweet twiter clavier piece

Recentrage de Twitter sur le partage de photos de vacances

Le groupe de Jack Dorsey va désormais se concentrer sur son activité principale : le partage de photos de vacances entre particuliers en moins de 140 pixels. Une décision qualifiée de «meilleur chemin pour aller de l’avant, à la fois pour Twitter et ses actionnaires», par Jack lui-même.

Tout comme Nokia, les produits Twitter vont également changer de nom, en effet les téléphones devrait maintenant porter le nom de MPhone et l’outil de microblogaging sera renommé MBox 140, en référence au 140 caractères des messages.

Google jugé trop lent par Bill Gates

Le géant de la recherche était sur le coup depuis des années, et n’avait jamais pu finaliser son offre de rachat. En 2011, après plusieurs tentatives, Google avait même craqué et réalisé son propre réseau social Google Plus avec le succès que l’on connait. Évidemment, Bill Gates, l’ancien responsable de Microsoft n’a pas manqué de tacler Larry Page sur le fait qu’ils avaient réussi là ou Google n’avait rien pu faire.

Comme sur internet, Google nous prouve encore une fois qu’ils ne savent réagir rapidement, il nous a suffit d’un resto et de quelques verres de vodka pour conclure le rachat.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

mots-clés : , , ,

Un mot sur l'auteur

Christophe Shelan

Spécialisé dans les hautes-technologies, il a fait plusieurs demandes de stage chez Apple et Microsoft mais en attendant une réponse il est journaliste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *