Quatre bombes américaines larguées sur un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco

Ce n’est pas facile tous les jours le métier de pseudo-journaliste, il faut inventer des news avec un brin d’humour mais sans trop en faire pour que l’information reste crédible… Mais voilà que l’armée américaine nous offre gratuitement ce genre de news.

En effet des avions de chasse américains ont largué quatre bombes sur la Grande barrière de corail (classée au patrimoine mondial de l’Unesco) au large des côtes australiennes pendant un exercice de formation baptisé «Talisman Saber», impliquant des militaires américains et australiens.

Larissa Waters, sénatrice et porte-parole des Verts en Australie est scandalisée : «Est-ce ainsi qu’on prend soin de notre patrimoine mondial désormais ? En autorisant une puissance étrangère à larguer des bombes dessus ?»

Une photo de l'avion de chasse Harrier AV pour plus de crédibilité

Une photo de l’avion de chasse Harrier AV pour plus de crédibilité

Evidemment, enfin on l’espère, la mission d’origine de ces deux avions étaient de cibler un secteur de bombardement sur ​​l’île de Townshend. Mais, l’exercice a été interrompu car des bateaux civils étaient présents sur zone d’après le commandant William Marks. Les avions ont alors abandonné les bombes dans le somptueux parc marin qui se trouve au large de Queensland. Selon un communiqué de presse de l’armée Américaine, aucun des dispositifs n’aurait explosé.

Cela dit, soyons honnêtes, j’aurais préféré que cette news ne soit qu’un fake… Mais ce n’est malheureusement pas le cas.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

mots-clés : ,

Un mot sur l'auteur

Ingrid Vloeibaar

Journaliste de l'extrême, spécialiste des pays nordiques et ancienne grand reporter pour un magazine de climatisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *